Archive la catégorie ‘Sur la route’

J’y suis, j’y reste !

Mardi, janvier 26th, 2010

j'y suis, j'y reste!

Comme une bonne surprise. Comme un saut d’une falaise vers la mer. Comme un soleil rougeoyant. Il y a de la peur et des sourires fébriles. Je saute à pieds joints dans une nouvelle vie. Le retour a sonné. Quatre mois de route et d’escales. Des gens, beaucoup, des montagnes, des lacs et des déserts. Et le coeur qui tremble. Je pars. Mais je vais revenir. A la fin février, je reviendrai sur cette bande de terre chaude et pluvieuse. Serrer ces gens qui me sourient. Pour être journaliste, pour de vrai cette fois-ci! Un mois en France et me voilà repartie! Mmmmm… merci.

Ces visages qui ont accompagné mon voyage

Dimanche, janvier 24th, 2010

visages voyage

Pour finir ce voyage, il faut bien que je vous montre un peu l’envers du décor.

Ces visages, ces sourires. Ceux qui m’ont accompagnée sur la route, accueillie dans leur maison et qui font ma vie ici, à Valparaiso, Santiago, et maintenant au Sud et au Nord. Il en manque, c’est sûr, mais voilà quelques uns de secrets qui me font aimer cette terre et vouloir y rester.

(suite…)

Un président milliardaire

Dimanche, janvier 17th, 2010

Dimanche = plage. Dimanche = élection présidentielle. Comme si de rien n’était.

(suite…)

Les chants de Valpo 2 – le port, le marché aux poissons

Jeudi, janvier 14th, 2010

Vivre à Valpo (Valparaiso), c’est vivre au port. Oublier l’océan est impossible même si le port de commerce sépare les porteños* du Pacifique.

Ce matin, le ciel est gris. Il changera peut-être à midi. En attendant, je vous enmène à la Caleta Portales. Là où les pêcheurs artisanaux laissent leur bateaux. Là où ils vendent le poisson et les fruits de mer venus de tout le Chili.

(suite…)

Les chants de Valpo 1 – le vendeur de journaux

Dimanche, janvier 10th, 2010

Au petit matin, les rues de Valparaiso sont calmes. Le soleil est clair et l’air frais. De temps à autres un colectivo* passe sur les pavés désordonnés. Les mouettes rieuses volent au loin au dessus de la baie.

Au petit matin à Valpo*, il y a les chants des hommes au coin des rues. Ce matin, c’est le vendeur de journaux qui me fait sourire au réveil.

(suite…)

Feliz año* !

Vendredi, janvier 1st, 2010

Plage de Cau Cau - 1er janvier

1er janvier. La fatigue de la fête d’hier s’adoucit avec le bruit des vagues. Le Pacifique est bleu azur.

Le vent frais et le soleil chaud.

(suite…)

24 décembre… 24° !

Jeudi, décembre 24th, 2009

Joyeux Noel à tous !

Depuis le soleil éclatant de Valparaiso, je vous souhaite de bonnes fêtes et vous dis à très vite !

Chouette ce 24 décembre sous 24° !!

Bises,

Lucile

Un saut à la perche, du coq à l’âne

Vendredi, décembre 11th, 2009

Au loin, les vaches d'Hella et de son mari, Mauricio.

Un saut à la perche, pour passer du coq à l’âne. Voilà la définition de ce post!

Parce que le temps court et que j’écris décidément à la lenteur des escargots, je vous propose un « flash forward ». Un bond en avant.

L’histoire d’une bonne quantité de jours, passés et pas assez racontés, en quelques lignes. Pour reprendre le fil au moment présent.

(suite…)

Puerto Natales: moins au sud, plus perdu

Lundi, décembre 7th, 2009

Puerto Natales

Pour rejoindre Puerto Natales, un peu plus nord que Punta Arenas, il faut 3h de bus. Trois heures en pleine Patagonie. Une route droite et tout autour la pampa et les montagnes impressionnantes.

(suite…)

Des nouvelles !

Samedi, novembre 28th, 2009

Au bout du monde, je prends encore plus mon temps. Quelques  jours pour attraper des images furtives, sentir les gens, rencontrer plusieurs femmes aux realités tres differentes et respirer l’air si pur de la Patagonie.

(suite…)

Punta Arenas, dame tranquille

Mercredi, novembre 25th, 2009

Punta Arenas, depuis le mirador Fagnano.

Le bout du monde, le bout du Chili, c’est aussi une ville. Punta Arenas. Dame froide et tranquille.

Plantée depuis le XIXe siècle au bord du détroit de Magellan. Là ou les océans se mélangent. Là ou Croates et Chilotes (habitants de l´île chilienne de Chiloé, située à hauteur de Puerto Montt) sont venus travailler malgré le vent froid et la pampa sèche à perte de vue.

(suite…)

Au bout du monde !

Lundi, novembre 23rd, 2009

Au bout du monde, Patagonie chilienne.

Le bout du monde a l’air de ça.

La pampa patagone, les océans Atlantique et Pacifique qui se mêlent dans le détroit de Magellan, le ciel incroyable de relief.

Et les pingouins de Magellan !

(suite…)

Osorno: le lac et les termes de Puyehue

Vendredi, novembre 20th, 2009

Les rapides, non loin des Thermes de Puyehue.

Osorno est une ville pauvre et peu attractive. Les rues sont souvent grises et le travail manque. Ici, on vit avant tout du tertiaire ou de l’élevage de bovins et de la fabrication de lait et de fromages. Pas de théâtre, pas de cinéma digne de ce nom.

Mais tout autour d’Osorno, la nature est incroyable. Nourries des pluies quotidiennes, les prairies, les arbres et les collines sont tardés de verts persistants. Au loin, les volcans pointent le bout de leurs cratères enneigés. Les lacs sont partout.

Bleu, gris, presque transparents parfois.

(suite…)

Valdivia: pluie dehors, feu dedans

Mercredi, novembre 18th, 2009

Vue sur le jardin depusi la maison de Pedro etFabiola, Valdivia.

A Valdivia, belle ville verte du sud, entourée de fleuves et de forêt, je me requinque chez Pedro, Fabiola et leurs enfants, la famille de Fernando.

(suite…)

Microbes à l’attaque !

Mardi, novembre 17th, 2009

Tapsin, l’antigrippal, anti-rhume/rhinite chilien. Mon meilleur ami trois fois par jour!

Petit pépin pour vous écrire.

Les changements de température fréquents au sud du Chili en ce début de printemps m’ont eu, cette fois-ci.

De drôles de bonhommes se chamaillent dans ma gorge qui rougit et mon nez pleure le soleil du Nord.

Un bon rhume flanqué d’une toux et d’éternuements et me voilà bien lente pour écrire.

Sieste, sieste et thé au miel. Avec un peu de patience, tout ira mieux dans quelques jours.

Bises à tous.

Temuco, capitale Mapuche

Vendredi, novembre 13th, 2009

De gauche a droite: Esther, Adela et Ramon.

Adela, Ramon et la maman d’Adela, Esther.

Après Rari, près de Linares, je file plus au sud. Direction Temuco. Capitale de la IXe Region. Capitale de la Araucania. Une des rares région du Chili où les indiens, ici les Mapuche, ont su résister et stopper l’envahisseur espagnol au XVIe siècle.

(suite…)

Cap vers le Sud. Première étape: Linarès, Rari.

Lundi, novembre 9th, 2009

La campagne autour de Rari, VIIe Région.

Cap vers le Sud.J’ai hâte de retrouver les montagnes vertes merveilleuses et les volcans majestueux.

Première étape: Rari. Un petit village aux pieds de la Cordillère où, des 1300 habitants, 500 sont des artisanes du crin de cheval. Tout ça m’intrigue. Et je me souviens vaguement d’une petite souris de crin ramenée par ma tante…. Peut-être était-ce du Chili?

(suite…)

Retour vers la Zone centrale

Vendredi, novembre 6th, 2009

Mariela et Héctor, dans la vallée sèche de Copiapo.

Pour redescendre vers le Sud, je décide de faire escale à Copiapo. J’ai envie de revoir Mariela, Héctor et Esteban (la famille de Daniela), et j’ai toujours dans la tête d’aller dans cette mine de cuivre tenue uniquement par des femmes: la mine Andacollita.

(suite…)

Iquique, commerçante extravagante

Samedi, octobre 31st, 2009

Vue sur Iquique, depuis l'appartement de Jessica.

Iquique grouille. Elle est bordélique. Coincée entre les hauteurs du désert et la mer bleue chargée d’écume, cette ville d’environ 170 000 habitants est dotée d’une «zone franche». Pas de taxes, donc beaucoup de produits moins chers et beaucoup de commerçants.Visite.

(suite…)

A l’école avec Omar, Nallelli et María Teresa

Lundi, octobre 26th, 2009

Nalleli, Maria Teresa et un de leurs camarades.

Luis, chez qui je loge à Arica, est le directeur d’une école municipale. A peine arrivée à Arica, je le suis à son travail. Cela fait longtemps que j’ai envie d’entrer dans une école au Chili.

(suite…)